A la Une - Watinco assurances équestres

Aller au contenu

Menu principal :

A la Une...
Les monstres existent vraiment, ce sont... certains êtres humains.
De plus en plus d'actes de sadisme sont perpétrés envers les chevaux. Ces cruautés exigent des interventions chirurgicales coûteuses. Beaucoup de propriétaires sont obligés de faire appel à la solidarité pour pouvoir payer le sauvetage de leur compagnon équin et ce n'est pas toujours simple.Une assurance qui couvre ces actes coûte entre 250 et 495 € par an. Elle couvre bien d'autres choses également. Tous renseignements au 0475 53 09 43 ou assurances@watinco.be




SinistreTout sinistre même anodin doit être déclaré. A défaut, si un problème dégénère ou récidive, les assureurs peuvent refuser leur indemnisationplus +
Fraude à l'assurance
La tentation de se faire rembourser de dépenses non-couvertes est grande. "Après tout on paye de solides primes aux assureurs, donc...".
Reproduction
Nous assurons le papa, la maman, le petit ou la petite à naître, le petit ou la petite après sa venue au monde
Poulain de l'année
Avez-vous pensé à ajouter le poulain de l'année à votre assurance de responsabilité civile?
France - Luxembourg
Nous assurons les chevaux en France et au Luxembourg aux mêmes conditions et tarifs qu'en Belgique
Deux chevaux se querellent et se blessent   171007   

Les conflits ne sont pas l'apanage des seuls humains. Les chevaux peuvent se battrent entre eux et le choc entre plusieurs centaines de kilos, ou l'impact d'un pied ferré peut avoir des conséquences graves.


Il faut distinguer 2 situations :

a) un cheval blesse un autre alors qu'il est sous la garde active d'une personne censée le contrôler

b) un cheval blesse un autre en l'absence de toute personne censée le contrôler


a) un cheval blesse un autre alors qu'il est sous la garde active d'une personne censée le contrôler

C'est l'assurance de responsabilité civile de la personne gardienne du cheval au moment des faits qui va normalement intervenir. Familiale, rc cheval, rc de fédération équestre.

b) un cheval blesse un autre en l'absence de toute personne censée le contrôle

En principe, aucune assurance de responsabilité civile ne va intervenir et pourtant quelqu'un va devoir payer.
Ce quelqu'un c'est souvent l'exploitant du centre équestre ou de l'écurie où le cheval est en pension.
Et la rc de l'exploitation n'interviendra pas car les chevaux ne sont pas considérés comme tiers entre eux.
assurances@watinco.be
fsma 109755A
Retourner au contenu | Retourner au menu